Alger 1896 par les frères Lumière

Alger 1896 par les frères Lumière


Les premières actualités filmées sur l’Algérie remontent à 1896

Les premières actualités filmées sur l’Algérie remontent à 1896 quand les frères Lumière, inventeurs du cinématographe, débarquant à Alger, ont saisi des images instantanées sur des endroits connus tels la place du gouvernement et sa statue du duc d’Orléans (l’actuelle place des martyrs )
Les images ont été prises par l’opérateur lyonnais Alexandre Promio, à qui le cinéma mondial doit le plan travelling. On y voit ce qu’était la rue Bab Azzoun; comment aussi étaient habillés les autochtones et les Européens, qui se croisent et ne se parlent pratiquement pas. Ces scènes d’Alger ont une grande valeur car le premier film de l’histoire du cinéma, « La sortie des usines Lumière » (l’ancêtre du documentaire) a été projeté en 1895, à Paris.
http://www.babeddart.com/article-alger-filmee-en-1896-par-les-freres-lumiere-inventeurs-du-cinema-un-document-exceptionnel-377

Ces images sur Alger, comme toutes celles qui ont été emmagasinées par les frères Lumière, ont été répertoriées et reconnues comme patrimoine par l’UNESCO. Ce document cinématographique exceptionnel est passé à la télévision algérienne avec en fond sonore la chanson de Rachid Ksentini (les années 1940) intitulée « Achteh Achteh Ya Loulou »

Bab edd’Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *